in ,

Instagram plus severe contre la pornographie

Instagram vient de changer ses règles de la communauté avec un changement de ton qui en dit long sur les intentions de la plateforme : le service ne souhaite plus laisser le harcèlement ni la pornographie s’inviter au sein de la communauté.

Il s’agit là des plus lourdes modifications intervenues dans les règles depuis l’acquisition du service par Facebook en 2012. L’objectif est de clarifier la position de la plateforme par rapport à
certains comportements tout en rassurant les critiques qui jugeaient Instagram trop laxiste.Le réseau opte ainsi pour un ton plus rude et plus clair
concernant la pornographie :

« Nous sommes conscients qu’il arrive parfois que des personnes veuillent partager des images de nudité à caractère artistique ou créatif, mais pour un bon nombre de raisons nous n’autorisons pas la nudité sur Instagram. Cela inclut les photos, les vidéos et les autres contenus numériques présentant des rapports sexuels, des organes génitaux ou des plans rapprochés de fesses entièrement exposées. Cela inclut également certaines photos de mamelons, mais les photos de cicatrices post-mastectomie et de femmes qui allaitent activement un enfant sont autorisées. La nudité dans les photos de peintures et de sculptures est également acceptable. »

Instagram va également désormais plus loin dans le domaine du respect des autres et du harcèlement en
ligne :

« Nous souhaitons encourager une communauté positive et diversifiée. Nous supprimons tout
contenu qui comporte des menaces ou des discours haineux, tout contenu qui vise des personnes privées dans le but de les humilier ou de les déshonorer, les informations personnelles à des fins de chantage ou de harcèlement, ainsi que les contenus indésirables répétitifs. Nous autorisons les discussions plus virulentes sur des personnes
qui apparaissent dans les actualités ou qui possèdent une audience importante en raison de leur profession ou de leurs activités. Il n’est jamais correct d’encourager la violence ou d’attaquer quiconque sur la base de la race,
l’ethnicité, la nationalité, le sexe, le genre, l’identité sexuelle, l’orientation sexuelle, l’affiliation religieuse, le handicap ou l’état pathologique. Nous pouvons autoriser les discours haineux dans les cas où ils sont partagés dans le but de les remettre en cause ou de sensibiliser le public. Dans ces cas-là, nous vous demandons d’indiquer
clairement vos intentions. Les menaces sérieuses d’atteintes à la sécurité publique et personnelle sont interdites. Cela inclut aussi bien les menaces précises de violence physique que les menaces de vol, de vandalisme et de tout autre préjudice financier. Nous examinons attentivement les signalements de menaces et prenons en compte un grand nombre d’éléments afin de déterminer si une menace est réelle. »

Il s’agit là d’une grosse évolution, par le passé, Instagram demandait plus généralement à ses utilisateurs de rester correct, sans poser de définition
précise. Désormais, les utilisateurs sont prévenus et pourront être sanctionnés plus rapidement et plus
légitimement par le réseau en cas d’écart de conduite…

What do you think?

23 points
Upvote Downvote

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chargement & hellip;

Un virus sur chromium