in

LoveLove

L’humour dans une séance de partage avec TechZara

TechZara est une association qui se penche plus vers la promotion de la technologique à Madagascar. Le 13 Janvier 2018 dernier de 14 heures à 16 heures, ils ont offert la possibilité aux passionnés en informatique et dans le domaine numérique d’acquérir de nouvelles connaissances par l’intermédiaire d’une conférence suivie d’une séance de question-réponse présentées par Fonenantsoa Maurica.

Petit rappel

Pour ceux qui ne le savent pas encore, TechZara est une communauté qui vise à vulgariser le domaine de la Technologique de l’Information et de la Communication à Madagascar. Pour cela, ils se sont fixés comme objectif de rassembler le plus de passionnés possibles en vue d’accroitre les séances de partage et d’échange. TechZara signifie « Technologie » et « Zara » qui désigne donc le fait de partager des connaissances sur ce qui pourraient concerner la technologique, notamment celles du développement et de la programmation. Ensuite, l’association a été créée en Juillet 2017 et rassemble aujourd’hui près de 230 membres soutenus par 7 responsables. Majoritairement, ces personnes sont encore des jeunes étudiantes en informatique ou encore en télécommunication, en bref, dans le domaine numérique et même électronique. Certains membres sont quand même déjà des professionnels dans ces domaines et souhaitent partager leurs acquis avec les autres passionnés comme eux.

Une séance de partage

Comme toujours, les activités de cette communauté se font en grand et visent à attirer le plus de passionnés possibles. Pour cela, ils ont organisé une conférence avec la collaboration du Centre Numérique de la Francophone ou CNF Ankatso où ils ont mis à l’honneur le domaine de la Freelance à Madagascar et la vérification des logiciels. Ce fut avec humour et enthousiasme que Fonenantsoa Maurica, un jeune docteur œuvrant dans le domaine de la vérification des logiciels a partagé ses expériences et ses acquis en tant que Freelancer. Ses connaissances ont permis aux participants de connaitre comment débuter en tant Freelancer mais surtout, quelles sont les meilleures façons de se trouver un bon client. Discutant sur les tarifs généraux de paiement à Madagascar mais aussi à l’étranger, il a abordé les différents moyens sur la création de réputation en vue d’avoir des contrats plus fructueux et sur comment récupérer les dues par l’intermédiaire d’un Master Card. D’après lui, il est encore difficile pour les Malagasy de tirer leur salaire surtout quand ils n’ont pas toutes les informations requises afin de le faire convenablement. En partageant ses connaissances dans ce secteur, Maurica a offert à de nombreux jeunes et adultes l’opportunité de savoir comment débuter en tant que Freelancer dans le domaine informatique.

Une séance de partage et d’échange

Ce qui a surtout marqué la journée du 14 Janvier 2018, c’est qu’il y a eu des séances de partages enrichissantes entre l’intervenant et les participants mais surtout entre participants eux-mêmes. Ils ont pu se conseiller, s’orienter, échanger différents données et bonnes méthodes ; et quand Maurica a commencé à faire une démonstration sur Java, les questions se sont mises à battre son plein. Rien de plus normal parce que ceux qui ont assisté à cet événement étaient curieux de connaitre le parcours de l’intervenant, mais surtout, sur les différentes techniques et maitrises qu’il a mises en avant durant sa démo (code et langage). Ensuite, il a continué avec le thème « Vérification des logiciels » qui consiste à rechercher et à trouver les bugs dans un logiciel. Pour cela, d’après ses dires, il ne faut jamais se fier à quelques tests mais à plusieurs tests afin d’être sûr que tout fonctionne parfaitement et que le logiciel soit fiable et prêt à être utilisé. Liant Mathématiques et Informatique, il a su immortaliser son intervention avec beaucoup d’humour et de sympathie, ce qui a permis aux participants de s’ouvrir et de poser leurs questions sans gêne. Et les différentes astuces qu’il a partagées dans le domaine de la TIC et en tant que Freelancer ont été une occasion pour les passionnés de valoriser leurs connaissances mais aussi de savoir s’affirmer dans leur domaine.

What do you think?

23 points
Upvote Downvote

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chargement & hellip;

CoderBus : éducation numérique dans le bus

Tanà Games Week : la rencontre des passionnés de la culture geek